veep saison 2

 

Jonah, hey listen. Settle something for me. You like to have sex, and you like to travel ? - Yes ma'am. - Then you can, fuck off. Selina & Jonah


veep saison 2 angry birdsveep saison 2 hostages

Il y a quelques temps, j’avais déclaré Raising Hope : ma comédie préférée du moment. Ca l’était à ce moment-là, la plus drôle, la plus barrée, la plus inventive, la plus délirante que je regardais à l’époque. Oops. Je crois avoir parlé trop vite. Raising Hope reste toujours énormément plaisante à regarder pour moi bien entendu, mais, il y a Veep maintenant. Je pense qu’elle la surclasse un peu. Après une première saison ni bonne ni mauvaise mais ennuyante, Veep a pris un grand tournant pour sa seconde saison. Je ne l’attendais pas spécialement et j’étais même résolu à l’idée de l’abandonner. Grand bien m’a fait de la rattraper en un week-end. Juste pour vous donner une petite idée de ce que la série est capable, voilà quelques-unes des meilleures répliques de la série cette saison.

Nous sommes les Etats-Unis D’Amérique parce que nous sommes unis, et que nous sommes des états, et que nous sommes des Américains. Selina lors d’une interview télévisée.

Monsieur, nous avons mis en place un système que je qualifierais de … robuste. – Robuste ? – Robuste. - Et vous ne pensez que ce genre de chose prouve votre mauvaise gestion ? - Notre cabinet est constitué d’une équipe très … robuste … - Je suppose que vous avez un de ces petits agendas avec le mot du jour et le mot d’aujourd’hui … c’est robuste. Sue, la secrétaire à la cour.

Vous avez dit que tout était déplaçable et ça, ça ne l’est pas. Je dirais que ce n’est pas du tout déplaçable. – Mais non, rien n’est indéplaçable ! – Amy, c’est comme expliquer la gravité à un poulet ! - La prestation de serment est gravée dans le marbre. Elle est la présidente du Sénat. Elle fait prêter serment à tous les sénateurs nouvellement élus. Ok ? Vous comprenez ? - Vous avez besoin d’aller sur Internet ?! - Non madame, je comprends. - Je ne pense pas que vous compreniez bien. Parce que vous souriez. Pourquoi vous souriez ? - Je ne souris pas. - Vous souriez. Vous avez une connerie de la taille de la France putain et vous êtes en train de sourire ! - Je ne peux arrêter ça, je ne comprends pas pourquoi il fait ça. - Oh putain quel con. Selina s’énervant contrel’assistant remplaçant.

Sue, tu es d’une incroyable utilité ici et je me demandais si quelque chose qui te ferait rester avec nous. Plus d’argent madame. - C’est d’accord, bon retour. -  Honorée de vous servir. -  …  Je viens juste d’acheter Sue pour 1 dollars. Selina & Sue

C’est un Angry Birds. – Et pourquoi est-il, tellement en colère ? – Parce qu’il veut détruire tous les cochons … Sue en face de la vice-présidente finlandaise.

Bien sûr, dites comme cela sur le papier, elles sont loin d’avoir la même efficacité qu’à l’écran. Mais les acteurs leur donne l’énergie nécessaire à ce que l’on éclate de rire. On les remercie d’ailleurs  du premier jusqu’au dernier car ils sont extraordinaires pour rendre ces dialogues encore plus excellents. Julia Louis Dreyfus bien entendu. Elle a été absolument divine toute cette saison et elle n’a définitivement pas volé son Emmy dans la catégorie meilleure actrice de comédie (même si voir Laura Dern ne pas le gagner m’a brisé le cœur …). Anna Chlumsky et Timothy Simons ont eux aussi été brillants dans leur rôle. Sufe Bradshaw m’aura autant plu qu’en saison 1 elle aussi. Tony Hale aussi. Bref, tous les acteurs de la série valent quelque chose. Leurs interactions sont d’autant plus succulentes à suivre. Celle qui me vient à l’esprit le plus souvent, c’est l’échange jouissif entre Jonah et Selina lors du season finale lorsqu’elle lui dit d’aller se faire foutre de nombreuses fois.

Quant à l’intrigue de la série, on peut avouer que les scénaristes nous ont pondu quelque chose d’assez feuilletonnant cette saison. Comme en première saison, les actions de l’équipe de la vice-présidente ont des conséquences, parfois assez hilarantes. Toujours pris entre deux feux, ils ne peuvent pas agir tellement et se retrouvent donc à faire des choses complètement inutiles pour le bien de leur parti, les emmenant dans des situations rocambolesques la plupart du temps. La chanson de Selina au bal de charité qui était sensée améliorer les choses, l’aura suivi pendant quelques temps au basque par exemple. Le marathon vers la fin de la saison aura été aussi quelque chose de remarquable. L’émission de télé avec Alison Janney en guest également. Et la visite en Finlande, juste une ode à l’hilarité.  Le season finale lui, extrêmement efficace et stressant, annonce de grands changements à venir et une toute nouvelle dynamique pour la saison prochaine. Maintenant que Selina est dans la course pour devenir présidente, on peut deviner que leurs gaffes seront pour la plupart faites en public. Hâte de voir ça ! Mon seul petit reproche, c’est que le « No, the president didn’t call » n’a quasiment pas été énoncé cette saison … Mais on peut quand même se dire que ce qui était le meilleur en saison 1 n’est devenu qu’anecdotique dans cette deuxième saison, et que la transformation de Veep n’en est que plus flagrante.

Veep s’est muée cette saison en une vraie comédie de qualité. La saison 1 n’était qu’une introduction à la série, peu concluante par moments mais intéressante par d’autre. La saison 2 a porté ses fruits, et j’espère que dans quelques années et si la qualité reste au rendez-vous, Veep sera considérée comme l’une des meilleures comédies de ces dernières années.

 

veep saison 2 amy potusveep saison 2 marathon


Verdict : étoile de notation 3

Visuel HBO